Comment la colère affecte corps et cerveau? La colère est plus bien nocive qu'estimée l'être!

L'effet de la colère

Vous vous mettez en colère une à plusieurs fois par jour. Mais est ce qu’un jour vous vous êtes dit: Contrairement à hier, je vais dormir moins “nul” ce soir, et je vais apprendre en quoi mes crises de colère influencent mon être? Voici donc un résumé très concis de ce que la science moderne nous offre comme connaissances à ce sujet:

L’effet Domino au niveau du Cerveau initié par la Colère: 

1- Le premier éclat de Colère active l’Amygdale même avant votre crise de nerfs!

2- L’Amygdale active l’hypothalamus.

3- L’hypothalamus émet un signal à la glande pituitaire en déchargeant l’hormone de libération de corticotrophine CRH.

4- La glande pituitaire active les glandes surrénales en déchargeant l’hormone adrénocorticotrope.

5- Les glandes surrénales sécrètent les hormones liés au stress: Cortisol, Adrénaline et noradrénaline. 

Ces appellations sont tellement compliquées que ça vous met des crampes à la langue? Ma langue n’en ai pas épargné, voici un schéma qui va tout mettre au clair:

L'effet de la colère sur le cerveau

Comment la colère nuit à votre cerveau sur le long terme?

Un taux élevé de Cortisol permet aux neurones de faire rentrer un taux excessif de Calcium à travers les membranes. Un taux élevé de Calcium peut entraîner l’auto-brûlure et la mort de vos cellules!

L’hippocampe et le cortex préfrontal sont particulièrement vulnérables à l’émission de Cortisol.Ses effets négatifs sur ces deux parties du cerveau sont notoires sur le moyen et long terme.

La colère et notre cerveau

Le cortex préfrontal: 

Sur la partie gauche de l’image, on aperçoit l’emplacement du cortex préfrontal au niveau du cerveau. La colère cause une perte considérable de neurones à cet endroit précis. Concrètement, la perte en question vous brouille les pistes de logique, et vous empêche ainsi de faire “la” bonne décision. En une phrase: Vous faites de plus en plus de mauvais choix, à cause la perte de vos neurones de  rationalité.

L’hippocampe: 

Sur la partie droite de l’image, on aperçoit l’emplacement de l’hippocampe au niveau du cerveau. La colère cause une perte considérable de neurones à cet endroit précis, et encore plus: Elle les empêche de se reproduire. Concrètement, la colère affecte immédiatement votre mémoire à court terme, et met une barrière à la création de nouvelles cases mémoires utilisables. C’est pour cela qu’il vous arrive de coincer en plein débat colérique, oubliant l’idée que vous vouliez dire pour vous défendre!

Qu’en est il du reste du corps? Est il affecté par la colère?

Malheureusement pour vous Mr et Mme “Coléric” , même votre corps encaisse les effets néfastes de la Colère. Voici 6 parties de votre corps qui en subissent les dégâts:

Le système cardiovasculaire: 

A cause de la colère: Une augmentation conséquente en intensité touche 5 critères liés au fonctionnement de votre système cardiovasculaire:

Le rythme cardiaque, La pression du sang, la tension artérielle, le niveau de Glucose et le niveau d’acide gras dans le sang.

Quand ces augmentations deviennent chroniques, les vaisseaux sanguins se coagulent progressivement, ce qui peut mener par la suite à un arrêt cardiaque.

Le système immunitaire: 

A cause de la colère, votre immunité observe 2 augmentations et 2 baisses en intensité:

La colère diminue l’efficacité de la fonction thyroïde de votre système, et le nombre de Cellules naturelles tueuses. De l’autre côté, la colère augmente le nombre de cellules affectées par les virus, et la probabilité que celles ci attrapent un Cancer.

Le système digestif: 

La colère baisse votre flux sanguin, et fait chuter votre métabolisme. D’autre part, elle provoque une sécheresse au niveau de la bouche, ce qui favorise les brûlures d’estomac.

Les yeux: 

La colère fait augmenter votre pression intraoculaire, et fait aussi baisser votre étendue et clarté de vue.

La tête: 

La Colère favorise l’émergence de migraines chroniques, et prolonge aussi la durée des simples maux de tête sur le long terme.

Les Os:

Et oui, la colère fait considérablement chuter la densité de vos Os. Ce qui augmente leurs fragilités et vous exposent à de possibles fractures causées par les plus faibles chocs physiques.

On arrive à la fin de cet article, en espérant sincèrement qu’il va vous permettre de réfléchir plus sérieusement à vos crises de colère. Et surtout restez connectés pour recevoir prochainement les méthodes sélectionnées par L’Académie RTV pour vous aider à maîtriser votre colère.

Grâce à la maîtrise de huit langues à haute autorité dans le monde, le travail de sourcing fait par les membres de la rédaction est particulièrement remarquable. L’Académie extrait l’essentiel de centaines d’essais de psychologues internationaux rien que pour vous.

Humblement vôtre,

La Rédaction.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur : admin8483

Double diplômé ingénieur d'état français en Marketing , Management , Conception , Logistique , textile et art d'habillement , le fondateur de l'Académie "Relance ta vie!" a développer au fil des années plusieurs guides rationnellement efficace sur le développement personnel , physique et économique . Ayant exercé en Europe de l'ouest , Europe de l'est et au Nord africain , son expérience professionnelle , sa formation théorique de haute qualité et son vécu sur différents terrains ont donné naissance au projet RTV .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *